Scenocity studio of acting - Formation de l'acteur face caméra "leçons de cinéma" les vendredis

Salle paroissiale sainte-famille 11, rue Jacques HotonWoluwe-Saint-Lambert (1200)
Partager sur facebook Partager sur Twitter Contacter
Scenocity studio of acting - Formation de l'acteur face caméra "leçons de cinéma" les vendredis
Scenocity studio of acting - Formation de l'acteur face caméra "leçons de cinéma" les vendredis
Scenocity studio of acting - Formation de l'acteur face caméra "leçons de cinéma" les vendredis
Scenocity studio of acting - Formation de l'acteur face caméra "leçons de cinéma" les vendredis - Image 2

Nouvelle saison à partir du vendredi 07 octobre de 19h à 22h.
Attention : Ce cours s'adresse aussi bien à des acteurs qu'à des réalisateurs.
Nous travaillerons sur la construction d’un rôle sur un projet de long métrage et d'une série télévisée. Cet atelier confrontera les élèves au travail de création des cinéastes, comment fonctionner, s'adapter à une méthode de travail. Pourquoi le choix du sujet, le scénario, le découpage, la direction des acteurs, les répétitions, l'improvisation, l'organisation du jeu.
Philippe forme l’élève à répondre rapidement et pleinement à tous les stimuli afin de créer la réalité et la spontanéité dans le jeu.
Découvrez et sortez l’acteur qui est en vous. Apprenez et appropriez-vous votre propre technique et répondez rapidement et pleinement à tous les stimuli afin de créer la réalité et la spontanéité dans le jeu.
Nous sommes disposés à nous laisser influencer par toute chose, à tout essayer; nous n’avons pas peur d’abandonner quoi que ce soit, ici, il n’y a rien de sacré. Tout ce qui peut nous permettre de devenir meilleur, de mieux remplir notre devoir d’acteur, de contribuer à un cinéma plus vivant et plus dynamique, tout est digne d’être essayé et étudié.
Le but, atteindre un vrai « moment » de cinéma, par l’exploration, ce moment magique où l’acteur disparaît derrière le personnage et où l’émotion cinématographique survient, enfin libéré de la crainte de l’inconnu que provoque le « cinéma ». Le « lâcher prise » s’en protéger tout en se laissant aller à être bon. Le travail de développement de l’imagination notre plus grande alliée et pourtant parfois ennemie. On travaillera l’analyse action, tout l’héritage Stanilavski ramené et développé par Stella Adler.
Nouveau programme
Exploration du personnage de fiction, sa complexité, sa genèse, travail sur le personnage fictionnel dans toute sa diversité.
Se préparer à jouer les diverses situations dramatiques : L’essentiel en art dramatique, n’est pas de faire un récit linéaire et chronologique à partir d’une histoire, mais de combiner une action. Mais, les fictions bien constituées ne doivent ni commencer, ni finir à un point pris au hasard.
Nous allons travailler « le personnage en action » son parcours, sa caractérisation, sa complexité au travers de leur symphonies tragiques ou comiques.
Préparation au tournage, réalisation de scènes dans un contexte de plateau professionnel.
Exploration du personnage de fiction, sa complexité, sa genèse, travail sur le personnage fictionnel dans toute sa diversité, travail sur le schéma des archétypes de la dramaturgie : Personnages vertueux, victimes, traitres, lâches, mystificateurs, etc.
Préparation au tournage, réalisation de scènes dans un contexte de plateau professionnel.
Toutes les étapes du jeu face caméra, du casting à la répétition. Préparation au tournage, réalisation de scènes dans un contexte de plateau professionnel. Les scènes seront évaluées.
Attention : Tous les exercices sont filmés et évalués à chaque cours dans un contexte professionnel.
Jouer un rôle, ce n’est pas seulement apprendre des répliques. C’est créer la vie intérieure et extérieure du personnage, perçue par l’auteur ou le scénariste.
Paf : 720,00 € + frais d'inscription 20,00 €, soit 260,00 € pour le 3 octobre 2016, 240,00 € le 5 novembre 2016, le solde 240,00 € le 5 décembre 2016.
Ce cours comprend une finalité qui se réalisera en dehors des heures de cours.
Cours animé par Philippe Cornette, Bien qu'il ai déjà réalisé un film : "Note sur une chorégraphie", Il débute au théâtre comme acteur et metteur en scène (Maria Pineda… « Federico Garcia Lorca « ; Le grand Cérémonial « Fernando Arrabal) Puis au théâtre Royal de l’Etuve comme metteur en scène (Batailles « Jean-Michel Ribes et Roland Topor »,…)
En 1985, année charnière, son film « La dernière séquence » remporta le prix FR3 au festival de Montbéliard. Il n’hésite pas a écrire à Robert Lewis afin de préparer sa direction d'acteur pour un long métrage (l'instant d'un regard" inachevé), qu’il rencontra en 1985, c’est là que celui-ci lui présenta Stella Adler, c’est avec elle, la créatrice du théâtre moderne qu’il va peaufiner son art et développer de nouveaux outils en relation avec le théâtre et le cinéma contemporain. D’autres grands noms complèteront sa formation tel Lou Antonio, Wayne Ventura, Mark Rydell à NY, Patrick Pezin à Paris et Antonio Fava (Stage).
Au théâtre, Il a écrit trois pièces (« La voleuse de bonbons », Ré-Urgence » et « Ciné Macbeth » qui n’a pas encore été joué)
Il a également mis en scène entre autre « Ubu Roi » d’Alfred Jarry, « Bessie Smith » d’Edward Albee, »Qui donc est fou » création collective, « Accalmies passagères » de Xavier Daugreilh, « Le dindon » de Feydeau
À la télévision, on lui doit deux téléfilms, « T’as bien fait de venir Paul » en 1990 d’après Louis Calaferte, et « Et demain matin » en 1993 d’après Claude allas, adaptation et réalisation.
Il prépare une série télévisée "Time is time" et est sur le projet de deux longs métrages.

Contact

Philippe Cornette 0032/473/27.20.91

Sur le net

http://www.scenocity.be

Localisation (à titre indicatif)

Ecrire à l'auteur de l'annonce

Si vous disposez déjà d'un Espace Spectable, renseignez l'adresse email associée.